vendredi 13 janvier 2017

Saint Maire


Juste avant d'être chassé par la Réforme, 
Sébastien de Montfaucon, 
dernier évêque lausannois, 
a fait frapper une monnaie à l'effigie de [Saint Maire],
 premier évêque lausannois. 
(Photo: Musée monétaire cantonal de Lausanne/dr)

*

Vie de notre père parmi les saints
MAIRE 
( 593 ou 594 A.D.)
Evêque d’Avenches
et de Lausanne
Fête le 31 décembre/ 13 janvier

Issu d’une illustre famille, Maire (ou Marius) naquit en l'an 530 dans le diocèse d'Autun; il devint moine, mais les avis divergent sur le lieu de sa tonsure : Saint-Symphorien d’Autun, Avenches ou bien même Agaune. 
Il devint évêque à Avenches en 574. Il participa au Concile de Mâcon en 585. Vers la fin de sa vie, il transporta le siège de son évêché, d'Avenches à Lausanne, où il mourut et fut enseveli en 593 dans l'église Saint-Thyrse, où ses reliques furent conservées. A la fin du VIe siècle, l'église changea de patronage et devient l'église Saint-Maire.
Devenu évêque, la tradition lui attribue la construction de plusieurs églises de son diocèse, dont celles qui sont sous le vocable des martyrs d'Autun, (selon une tradition qui voulait que l'évêque apporte dans sa ville épiscopale des reliques provenant du diocèse dont il est originaire.) Saint Maire vécut dans l’humilité en ascète, effectuant toutes les missions qui incombent à l'évêque. Il est également l'auteur d'une chronique universelle des années 435 à 581
(On peut lire ses chroniques -en Latin et en Français- ICI)



Saint Maire, prie Dieu pour nous !

*


Ton 6

Tropaire à saint Maire

(Natalice en 593 ou 594 A.D.)


Originaire d'Autun, tu fus d'abord moine,*
Et puis tu devins évêque en ville d'Avenches.*
Avant d'établir ton évêché à Lausanne.*
Tu fus un bâtisseur d'églises en ton diocèse,*
Et un modèle admirable de charité*
Saint Maire, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes!




Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire