dimanche 11 juin 2017

Saint Ragnachaire


Blason de Bâle

Le blason de Bâle représente le bâton pastoral de saint Germain ( Martyr avec Randoald), dont l'original est exposé au musée de Delémont.

*

Vie de notre père parmi les saints 
Ragnachaire
(ou Régnier) 
Evêque d’Augst et de Bâle
( VIIe siècle)
Fête le 29 mai/ 11 juin
Ragnachaire (de Ragnachar, « conseiller puissant »), fut moine du célèbre monastère de Luxeuil fondé par saint Colomban, puis il devint évêque des villes de Bâle et d’Augst. On ne sait rien d’autre de sa vie, et sa naissance au ciel est située entre 621 et 639.

Saint Ragnachaire, prie Dieu pour nous !
*


Ton 5

Tropaire à saint Ragnachaire, 
évêque d'Augst et de Bâle
(VIIe siècle)

Œuvrant  pour la gloire terrestre du Seigneur,*
Tu cheminas vers le saint Royaume,*
Et moine du grand saint Colomban à Luxeuil,*
Tu quittas ce monastère, appelé par Dieu*
Afin de siéger sur la cathedre de Bâle.*
Saint Ragnachaire, prie Dieu pour notre salut!

+

Claude Lopez-Ginisty

Saint Vital


Saint Maurice d'Agaune (gravure ancienne/ wikimedia)

Vie de notre père parmi les saints 
Vital 
( 515/516 A.D. ?)
Higoumène de Saint-Maurice d’Agaune
Successeur de saint Fauste
Fête le 29 mai/ 11 juin
Ce fut un des compagnons de saint Séverin en France avant qu’il ne vienne en Suisse. Homme chaste, angélique, il procéda à l’invention des précieuses reliques des saints Séverin, Fauste, Paschase et Urcisin, pour les honorer d’une sépulture plus convenable. Il ressuscita une jeune fille qui, dit la tradition, devint ensuite vierge consacrée. Il repartit à Château-Landon où, près du tombeau de son maître Séverin, il naquit au Ciel un vingt-neuf mai.

Saint Vital, prie Dieu pour nous !
*


Ton 6

Tropaire à saint Vital, higoumène d'Agaune,
(Natalice en 515/516? A.D.)

Compagnon du saint higoumène Séverin,*
Tu le suivis au grand monastère d'Agaune.*
Quand il partit vers Dieu, tu remplaças saint Fauste.*
Homme de prière, tu fis de beaux miracles, *
Ressuscitant même une jeune fille morte.*
Saint Vital, prie le Christ de sauver nos âmes!

*

Claude Lopez-Ginisty